Quelques Mythes et Ralits Sur les Expertises de Biens Immobiliers et leurs Experts

Mythe : Valeur estime devrait tre gale ou suprieure la valeur du march.
Ralit : Alors que la plupart des tats soutiennent le concept selon lequel la valeur estime se rapproche de la valeur de march, la ralit savre souvent le contraire. Les exemples incluent la transformation intrieure de la proprit et dont lexpert nest pas au courant , ou quand les proprits se trouvant dans le voisinage nont pas t rvalues pendant une longue priode.

Mythe : La valeur estime de la proprit variera, selon que lexpertise est dirige pour lacheteur ou le vendeur.
Ralit : Lexpert na pas dintrt personnel dans le rsultat de lexpertise et devrai offrir ses services de manire indpendante, avec objectivit et impartialit - peu importe pour qui est dirige lexpertise.

Mythe : La valeur marchande devrait sapprocher du cot de remplacement.
Ralit : La valeur marchande est fonde sur un acheteur consentant payerait probablement un vendeur tout aussi consentant pour une proprit particulire, sans quaucun deux soit sous pression dacheter ou de vendre. Le cot de remplacement est le montant en dollars en nature exig pour la reconstruction dune proprit.

Mythe : Les experts utilisent une formule, tel quun prix spcial pour chaque un mtre carr afin de dterminer la valeur dune habitation.
Ralit : Les experts font une analyse dtaille de tous les facteurs qui se rapportent la valeur dune habitation, incluant sa localisation, sa condition, sa taille, sa proximit avec des infrastructures et les prix rcents de ventes de proprits comparables.

Mythe : Dans une conomie robuste - quand les prix de ventes dhabitation, dans une zone dlimite, sont signals comme slevant un certain pourcentage - il est souvent attendu que la valeur de chaque proprit se trouvant dans cette zone slve au mme taux.
Ralit : Lapprciation de la valeur dune proprit particulire doit tre dtermine sur des bases personnalises, en prenant compte des donnes sur des proprits comparables et autres considrations utiles. Ceci est toujours vrai, selon que les saisons soient bonnes ou mauvaises.

Mythe : Gnralement vous pouvez dterminer la valeur dune proprit simplement en regardant sa faade extrieure.
Ralit : La valeur de la proprit est dtermine par un certain nombre de facteurs, dont la localisation, la condition, les amnagements, les quipements, et les fluctuations du march.

Mythe : Parce que les consommateurs payent pour les expertises lors de demandes de prts pour un achat ou un refinancement de biens immobiliers, ils sont les propritaires de leur expertise.
Ralit : Lexpertise est en fait la proprit lgale du prteur - moins que ce dernier libre ses intrts dans le document. Cependant, les consommateurs doivent recevoir une copie du rapport dexpertise, sur demande crite, Loi dEgalit des Chances de Crdit.

Mythe : Les consommateurs nont pas besoin dtre concerns par ce qui se trouve dans le document dexpertise du moment quil rpondent aux besoins de leur tablissement de prt.
Ralit : Seulement si les consommateurs lisent une copie de leur expertise, peuvent-ils vrifier une seconde fois son exactitude et mettre en question le rsultat. Par ailleurs, cela permettra de crer de prcieuses archives pour de futures rfrences, contenant ainsi des informations utiles et souvent rvlatrices - incluant une description lgale et physique de la proprit, des mesures en mtres carrs, une liste de proprits comparables dans le voisinage, une description des environs et un rcit des activits des biens immobiliers actuels et/ ou des tendances du march dans le voisinage.

Mythe : Les experts sont uniquement employs pour estimer les valeurs dune proprits immobilires dans les ventes de proprits impliquant les transactions hypothques-emprunt.
Ralit : Selon leur qualification et leur nomination, les experts peuvent et fournissent une varit de services, dont des conseils la gestion de patrimoine, la rsolution de conflits, des rvisions destimations de dcoupages et de taxes et des analyses de cots / profits.

Mythe : Une expertise est la mme chose quune inspection.
Ralit : Une expertise na pas le mme objectif quune inspection. Lexpert amne une opinion de valeur lors de la procdure dexpertise et dans le rapport final des rsultat. Un inspecteur dtermine, quant lui, la condition de lhabitation et ses composants majeurs et rapporte ces conclusions.